Détails techniques

Explication technique

 

Le message vocal est nettoyé de tout bruit parasite à l'aide de filtres spéciaux et converti en format compatible avec notre analyseur spectrographique (SpA).

Le SpA traite le fichier son et affiche une interprétation visuelle en fonction de différents paramètres : taux d'échantillonnage, plage de fréquences, bandes d'octaves, filtre à largeur de bande, lignes par seconde, etc. En réglant finement certains de ces paramètres, il est possible de mettre en relief certains aspects, d'accroître la clarté de la sortie et de choisir la meilleure image d'un point de vue artistique.

À ce stade, nous avons différents types d'images en noir et blanc, comme illustré ci-dessous.

 

Howit échantillon1

Graphique 3D
(niveau sonore-fréquence-temps)

Échantillon Howit 2

Graphique 2D

HowitS7

Autre graphique 3D


Les trois échantillons ci-dessus et celui ci-dessous offrent trois représentations spectrales de l'enregistrement de la célèbre tirade de Marilyn Monroe “Come on now, everything's fine” (dans “7 ans de réflexion”, dirigé par Billy Wilder en 1955).

Échantillon Howit 3

Graphique 3D

Chaque point gris de ces graphiques correspond à une valeur précise. Les échantillons 1 et 4 sont des graphiques d'ondes sonores dans lesquels l'axe des abscisses (de gauche à droite) correspond au temps. Le premier mot prononcé par Marilyn se trouve donc à gauche et le dernier à droite. L'axe des ordonnées (de bas en haut) correspond à la fréquence de sa voix à un moment donné, tandis que les différents tons de gris représentent le niveau sonore.

 

Le petit point gris indiqué par la flèche rouge dans l'image ci-dessus transcode le niveau sonore exact de la fréquence 3,5 kHz dans le « v » du mot « everything » de l'enregistrement de Marilyn Monroe. Ces images brutes issues directement du spectrographe semblent plutôt ternes, mais elles contiennent toutes les informations requises pour interpréter votre message sous la forme de courbes, tâches et nuances de gris.

Traitement graphique

Nous appliquons différents filtres et couleurs pour accentuer les motifs et la dynamique du message vocal. Nos programmes graphiques de pointe multiplient les options de création artistique à l'infini. C'est en définissant avec précision les ensembles de filtres que nous optimisons le rendu artistique tout en conservant l'essentiel de la source d'origine. À ce stade, nous pouvons d'ailleurs théoriquement inverser le processus et revenir au fichier son d'origine que vous avez enregistré.

Du codage à l'art

L'image ci-contre à droite est un simple transcodage de l'enregistrement de Marilyn. Le traitement que nous avons utilisé ici est assez similaire à celui qui sert à coder un message. Si vous transcodez les caractères et les espaces du message « Come on now, everything's fine » à l'aide d'une table de codes spécifiques, telle que celle-ci : espace = 0, a = 1, b = 2... k= $, etc., vous obtiendrez quelque chose comme ceci :

Échantillon Howit 6

C'est vrai, le charabia coloré ci-dessus ne semble pas très artistique, mais il permet d'illustrer le principe du codage. Par conséquent, avec cette même table de codes, vous pouvez facilement revenir au message initial de Marilyn « Come on now, everything's fine ».

Échantillon Howit 5

L'utilisation de l'ordinateur a cet avantage : jusqu'à un certain point on peut inverser ou annuler l'action, on peut aussi l'enregistrer. Un tel enregistrement peut être assimilé à une table de codes, ce qui voudrait dire que nos avons encodé les messages vocaux d'une manière semblable à la phrase prononcée par Marilyn.

Mais le peintre est libre arbitre, tout le temps il fait des choix totalement subjectifs : comment transformer, déformer ou merger, quelles couleurs, quel élément ajouter ou éliminer, quelles parties mettre en valeur ou dissimuler, etc. Et n'oubliez pas, ceci est toujours "matière première". Le peintre va maintenant utiliser cette matière pour produire son art. Selon son inspiration il va parfois continuer sur l'ordinateur, ou alors passer directement à la toile.

En partant d'éléments physiques invisibles à nos yeux - des ondes sonores - nous les "traduisons" en modules constitutifs de l'art humain, qui vont révéler la beauté de la voix humaine.


Retour à la page précédente